polidocanol (voie intraveineuse) les précautions

Il est très important que votre médecin de vérifier vos progrès à des visites régulières. Cela permettra à votre médecin de voir si le médicament fonctionne correctement et de décider si vous devez continuer à le recevoir.

Ce médicament peut provoquer des réactions allergiques graves, y compris l’anaphylaxie. L’anaphylaxie peut être mortelle et nécessite une attention médicale immédiate. Appelez votre médecin ou infirmière si vous avez une éruption cutanée, démangeaisons, enrouement, difficulté à respirer, difficulté à avaler, ou tout gonflement de vos mains, le visage ou la bouche après avoir reçu ce médicament.

Portez des bas de compression ou de soutien flexible sur les jambes traités en continu pendant 2 à 3 jours ou pour 5 à 7 jours, et pendant 2 à 3 semaines au cours de la journée. Cela contribuerait à prévenir la formation de caillots de sang.

Il est recommandé pour vous de marcher pendant 10 à 20 minutes immédiatement après le traitement et tous les jours pour les prochains jours, à moins que votre médecin vous dit le contraire.

Ce médicament peut causer une dépression permanente (nécrose) sous la peau au niveau du site d’injection. Contactez votre médecin immédiatement si vous remarquez un de ces effets secondaires sur le site d’injection: la peau déprimée ou bosselées, bleu-vert à la décoloration de la peau noire, ou une douleur, une rougeur ou desquamation (peeling) de la peau.

Évitez les exercices lourds, les bains de soleil, de longs vols d’avion, et les bains chauds ou sauna pour 2 à 3 jours après avoir reçu ce médicament.